Retour

Partage sur :

Les études de social listening sont formelles : 2021 sera l’année initiatrice de nombreux changements mais elle sera aussi l’année de la rétrospection sur les réseaux sociaux. Dans un contexte incertain, où l’humanité connaît une pandémie mondiale, l’utilisateur social media cherche ses repères et se dirige naturellement vers des contenus « feel good » rappelant le bon vieux temps. C’est là que le marketing de la nostalgie entre en jeu…

Retour vers le passé, une méthode déjà éprouvée

La science l’atteste : notre mémoire est sélective et choisit de garder, le plus souvent, des souvenirs positifs. Et notre cerveau associe le passé à des sentiments de bien-être ! C’est pour cela que, par exemple, nos souvenirs d’enfance nous procurent généralement une grande tendresse. Ce phénomène est capitalisé par le marketing de la nostalgie qui va venir exploiter nos schémas cérébraux. 

Ce type de marketing a été largement utilisé à la fin des années 2000, au moment de la crise financière. Par conséquent, c’est une bonne pratique et une valeur sûre pour les marques en période d’incertitude. En effet, avec la crise de la Covid-19, les experts annoncent le retour du marketing nostalgique pour les années à venir. À la sortie du premier confinement, le nombre de mots-clés liés à la nostalgie a augmenté de 88%, passant de 13 000 à 24 400 mentions (« Les tendances des réseaux sociaux en 2021 » Talkwalker & Hubspot). Une déferlante vintage arrive sur les réseaux

En effet, aujourd’hui, les internautes souhaitent se remémorer les moments passés pour affronter au mieux la réalité du présent. Se rappeler des moments où on pouvait serrer sa grand-mère dans les bras ou chanter du Britney Spears au karaoké entre copines est comme une plongée dans le temps qui fait du bien au moral…

Comment voir la vie en rose sur les réseaux sociaux ?

Cette tendance voit fleurir plusieurs initiatives de marques comme la réédition d’anciens produits (#TeamFigolu), la remise au goût du jour de certains contenus (Netflix avec Cobra Kai) ou l’appropriation du vintage et de la seconde main (la collection Seconde Vie de Balzac Paris). Les réseaux sociaux ne sont pas en reste et se trouvent aussi impactés. Cela se traduit par l’apparition ou le renforcement d’éléments nostalgiques. 

Le plus flagrant est l’apparition en grand nombre de comptes Instagram dédiés aux années passées (comme @vintagedaily) ou à certaines générations (@latrentainetmtc). Cependant, c’est également une tendance de fond que l’on trouve énormément dans des contenus DIY et upcycling, comme par exemple sur Pinterest. Faire du neuf avec du vieux n’aura jamais autant été à la mode !

En tout cas, l’esthétique surannée parle à tous. Et les marques, elles aussi, suivent le mouvement sur les réseaux sociaux. Pour prendre le train en marche, voici quelques conseils made in Comellink 🙂

  • Analyser sa communauté : avant toute chose, il est important de comprendre les personnes qui vous suivent et dans quelles tranches d’âges elles se situent. Cela semble évident mais, quand on parle de nostalgie, on parle de générations. Car oui, la nostalgie est générationnelle ! Une publication sur les Spice Girls enchantera les trentenaires mais laissera stoïques les cinquantenaires. Nous n’avons pas tous les références culturelles : il faut bien se renseigner. 
  • Créer des typologies de publications pour surfer sur la tendance : publier des photos/vidéos d’archives, réaliser des « making-of » afin de revenir sur de bons moments passés, créer des memes avec d’anciennes images, poster des #tbt… il y a plein de façons pour évoquer la nostalgie. Soyez créatifs !
  • Soigner vos contenus : publications, stories, reels et autres joyeusetés… les contenus titillant la nostalgie de chacun.e.s doivent être travaillés pour se parer d’un rendu rétro. Quitte, pourquoi pas, à faire appel à un influenceur rétro…

Vous voulez voir de quoi on parle ? Allez faire un tour sur le compte Instagram de notre client Top Garage Classic. Top Garage Classic est un réseau d’entretien et de réparation de véhicules de collection et de youngtimers que l’on accompagne sur Instagram. Ce compte à destination des passionnés des Classic Cars joue sur la corde sensible des abonnés en exploitant le filon de la nostalgie.

Une tendance n’arrive jamais seule

Réactivité et rapidité sont les maîtres-mots sur les réseaux sociaux. Tout bouge très vite et il en est de même pour les tendances. En 2021, le marketing de la nostalgie – on l’aura vu – revient en force mais il est accompagné d’autres tendances comme le marketing conversationnel, le social gaming, l’engagement des marques etc. Un point commun entre ces prédictions : on fait la part belle au positivisme et aux émotions fortes.

Nouveaux réseaux sociaux, nouvelles fonctionnalités, nouvelles actualités… Nous ne sommes pas à l’abri de voir émerger de nouvelles tendances d’ici la fin de l’année. Déjà 2 mois d’écoulés, il ne nous reste plus qu’à découvrir ensemble ce que 2021 nous réserve !  

Vous souhaitez tirer parti des trends social media ? L’agence Comellink est là pour ça !

Auteur.e : Elise, Social Media Manager

Partage sur :

Publié par Comellink

à lire aussi...

2 mars 2021

La fin des cookies tiers : vers un monde cookie-less

L'écosystème de la publicité digitale est à l'aube d'un changement majeur visant à offrir un environnement Web qui respecte encore davantage la vie privée des internautes. Pour mieux comprendre les enjeux, les conséquences et les actions stratégiques...

7 mai 2021

Interview client : Rencontre avec Nathalie Nowak, Directrice Marketing et Commercial de Revamp Professional

Pour cette première interview client, nous avons décidé de mettre à l’honneur Nathalie Nowak, Directrice Marketing et Commercial de Revamp Professional, avec qui nous travaillons main dans la main sur la réflexion stratégique de la marque.

4 février 2021

Ambush et le bracelet-menotte : bad buzz ou effet de mode ?

La très fashion marque de vêtements et bijoux Ambush, vient de sortir une nouvelle gamme de bracelets au design controversé... En effet, il s’agit ni plus ni moins d’une reproduction des menottes en plastique jetables utilisées par les forces de l'ordre.